Revenir au site

Pervers narcissique, je te vois.

Qui sont les pervers narcissiques et comment apprendre à les démasquer ?

· Développement personnel

"Pervers narcissique" un terme certes trop utilisé

Aujourd’hui, on ne peut nier le fait que le mot « pervers narcissique » est devenu un terme très galvaudé. Qu’il s’agisse des articles de blog, des podcasts ou des posts instagram, le pervers narcissique semble partout ! Mais si on se penche réellement sur ce qu’est le pervers narcissique (tout en n’omettant pas que de nombreux professionnels ne s’accordent toujours pas sur la question), il possède tout de même de nombreuses caractéristiques qui lui sont propres et il existe bien, réellement ! Crois-moi.

Qui est le pervers narcissique ?

D’un point de vue psychopathologique, le pervers narcissique est un sociopathe, fortement marqué par un narcissisme exacerbé et une perversion morale. On parle souvent des hommes mais il existe aussi des femmes. Dans tous les cas, il s’agit de personnalités capables de changer de masque quand bon leur semble, cherchant continuellement à s’adapter à leur environnement pour ne pas se faire prendre. Sans nul doute, ils peuvent passer des supers scouts- sauveurs dans l’âme, aux victimes adeptes du mélo-Drama, jusqu’aux bourreaux tortionnaires qui se feront une joie de nous briser, usant de stratagèmes déstructurants et déshumanisants.

La devise du pervers narcissique : « Tout est en mon pouvoir, le monde est à moi, absolument tout et TOUS seront à mon service ».

Comment fonctionne le pervers narcissique ?

A la différence du sadique moral, le pervers narcissique est plus manipulateur, plus calculateur et se satisfaire de votre humiliation n’est pas une priorité en soi. Moins porté sur la jouissance, il fixe son dévolu sur le pouvoir et la domination.

La réalité ne l’important que peu, il passe la majeure partie de son temps à compromettre la psyché d’autrui pour régner sans justice, utilisant destructivité et extraterritorialité. Il n’hésite pas à intimider, dévaloriser, envahir émotionnellement et moralement le cœur même de ses proies. Et tôt ou tard, il nous paralyse de l’intérieur, nous compromettant sans commune mesure, réduisant notre estime à la servitude.

Le pervers narcissique présente un réel effacement des limites identitaires et s’oppose de fait au fonctionnement des états limites (même si l’on y trouve de nombreuses similitudes). Persuadé que nous sommes la prolongation de son être, il nous convainc que nous sommes lui, que nous pensons, vivons, mangeons, rêvons, comme lui et il réduit en nous toutes formes de singularités qui nous sont propres.

Pour lui, le mal n’existe pas. Il le banalise, il est émotionnellement froid, anesthésié de la souffrance. Il fut un temps où son enfant intérieur dut éprouver les tourments de l’Enfer mais aujourd’hui, cet enfant maintenant grand n’a que faire de son monde émotionnel.

Les quatre angles d’attaque du pervers narcissique :

  • LA SEDUCTION DU PERVERS NARCISSIQUE :

Au départ, tu seras la plus belle, la plus forte, la plus extraordinaire. Il n’attendait que toi et tu n’attendais que lui. D’ailleurs, si tu avais pu l’attendre toute ta vie tu l’aurais fait. Que ce soit dans la dimension financière et matérielle ou dans la dimension émotionnelle et spirituelle, il te donnera tout. Du moins, c’est l’illusion qu’il veillera à maintenir les premiers mois. N’hésitant pas à te couvrir d’éloges, de compliments, de réassurance et de cadeaux en tous genres. Il n’hésitera pas non plus à utiliser des techniques de mimétisme, s’emparant de son costume de caméléon, créant autour de toi un brouillard d’illusions. Il prônera un accord parfait, une entente extraordinaire que tu ne pensais jamais trouver un jour.

Le pervers narcissique possède une capacité de persuasion hors du commun et son narcissisme pathologique le poussera à exagérer considérablement ses prouesses personnelles. Tu pourras l’écouter pendant des heures, lui, cet homme extraordinaire. Il a tout vu, tout connu, tout compris. Il sait ce que tu ne sais pas et combien penses-tu ne pas savoir ! Pourquoi ? Tout simplement parce que dans sa réalité, il est le meilleur partout : fabuleux, glorieux et magnifique ! Sache que pas une seule seconde il ne doutera de son estime.

  • L'INDUCTION DU PERVERS NARCISSIQUE :  

En silence et insidieusement, il procèdera par identification objective. Crois-moi, il a la capacité quasi inépuisable de déposer en toi et cela de manière totalement volontaire, des idées, affects, sentiments, émotions et croyances en tous genres dont il souhaitera se débarrasser. Au fur et à mesure de ses suggestions subtiles et procédant minutieusement par allusion, il t’« inceptionnera » malgré toi. Plantant de nombreuses graines émotionnelles, mentales, spirituelles, dans l’unique but de te faire douter de toi-même, il te réduira à « l’esclavage inductionnel », te dépossèdera de l’intérieur et, en permanence dans ta tête, il anéantira toute forme de capacités à être. Car en se faisant le porte-parole du plus grand nombre, il s’érigera dans ta conscience prétextant représenter ton maitre tout puissant prénommé « Surmoi » au sein même de ton Moi réduit à néant, et dictera insidieusement ce qui est juste ou non pour toi.

Au travers de son induction narcissique il te fera sentir exactement ce que lui vit ou ce qu’il souhaite que tu vives et te poussera à agir en tant que tel, sous influence psychologique et sous impulsion émotionnelle. D’une certaine façon, il fusionnera avec tes propres aptitudes, tes propres compétences et capacités. Et face à la menace que représentera ton entière essence sacrée, il s’appropriera peu à peu ton identité, à tel point que, peu à peu, tu ne sauras plus qui tu es et ce que tu pensais souhaiter. Discrètement mais sûrement, il annihilera toute forme de différences entre toi et lui, te réduisant simplement à l’allongement de son être.

  • LA PARADOXALITE DU PERVERS NARCISSIQUE

Le pervers narcissique n’hésitera pas à utiliser de nombreux messages opposés, joignant injonctions paradoxales, doubles contraintes et posture d’autorité. Il entremêlera la dimension de coercition et d’obligation, te poussant en permanence à la remise en question, plongeant ton mental dans les tourments d’un processus émotionnel infernal. Mais il le fera avec bravoure et élégance, prétextant qu’il se présente à toi pour ton plus grand bien et prônant qu’il agit uniquement via de bonnes intentions à ton égard. Il est là pour toi, ne l’oublie pas.

Contradictions, confusions, calomnies et insinuations, le pervers narcissique cherchera frénétiquement la controverse, dans le but ultime de mieux pouvoir t’écraser par derrière. Au fur et à mesure du temps qui passe, les compliments laisseront la place à la dévalorisation et/ou l’agression morale et émotionnelle. Tu es nuisible pour l’être exceptionnel qu’il se voit être. Il doit être sous le feu des projecteurs car lui est voué à briller, tandis ce que toi, tu es vouée à la fermer.

Aucune discussion ne sera possible, à quoi cela servirait-il ? Crois-tu vraiment que tu pourras le raisonner ? Impossible. Il est la juste parole et cherchera à s’imposer dans les mots tranchants mais maitrisés qu’il ne cessera d’utiliser pour t’assommer. Doutes, zizanie et obscurité seront tes meilleurs alliés et sache qu’il n’hésitera pas à te faire culpabiliser. Un jour le bourreau, le lendemain, la victime. Si tu tentes un tant soit peu de t’échapper, sache que la défaite l’horrifie et il sera prêt à tout pour te garder.

  • LA DIVISION DU PERVERS NARCISSIQUE

Méticuleusement et sans que personne ne s’en rende compte, il veillera à cloisonner le présent du passé. Ses ex te seront inaccessibles, son cercle amical ne croisera quasiment jamais le tien et ta famille… ô ta famille, n’espère pas la revoir de sitôt, car toutes les personnes potentiellement aptes à t’ouvrir les yeux seront à fuir. Il t’apprendra à te méfier, à soupçonner et éviter, jusqu’à t’assurer que finalement, il est le seul fiable en ce monde. La seule personne sur qui tu peux compter. La seule personne digne d’être aimée mais surtout, la seule personne que finalement tu aies.

En silence et avec persévérance, il fera naitre en toi un ferme sentiment de dépendance. Une dépendance quasi vitale qui te rendra apte à tolérer et accepter n’importe quoi pourvu qu’il ne t’abandonne pas, lui qui a su te « mettre au monde ». Petit à petit, tu ne verras plus personne. Petit à petit, tu cesseras toute activité professionnelle. Petit à petit, ta vie se réduira en cendres tandis que la sienne se projettera dans les hautes sphères. Petit à petit, tu périras en silence.

OU PAS.  

Car ces hommes/femmes sont forts mais ils ne sont pas invincibles, bien que fortement dangereux.

Et moi, est-ce que je suis un.e pervers.e narcissique ?

Face à certains jeux relationnels, tu peux peut-être être amené à te poser la question suivante : et si c’était moi le pervers narcissique ? Laisse-moi te répondre immédiatement : NON. 

Le pervers narcissique NE SE POSERA JAMAIS LA QUESTION, il ne se REMETTRA JAMAIS EN QUESTION, le problème sera TOUJOURS L’AUTRE et quand bien même la folie lui prendrait de consulter, sache qu’il le ferait uniquement pour te manipuler.

Mon conseil face au pervers narcissique :

Ce que j’ai envie de te transmettre aujourd’hui est peut-être la seule et unique chose que tu devrais retenir ici si tu es au contact d’une personne de ce genre : FUIS !

Va-t’en, loin, vite et ne te retourne pas. Cette personnalité est dangereuse et malheureusement, il n’est pas toujours question d’obtenir justice. Car le pervers narcissique maitrise parfaitement les mailles du filet. Le système est sa récréation, il a l’habitude de manipuler tout le monde et crois-moi, il n’hésitera pas une seule seconde à démanteler avec une grâce hors du commun tout ce que tu dis, te faisant passer pour folle et t’assurant d’aller faire un tour en psychiatrie. Le comble !

Tu dois partir avant qu’il ne soit trop tard, avant que tu ne saches même plus comment sortir du noir. Limiter le contact est ce qui te sauvera. Et pour ceux et celles qui sont enlisés jusqu’au coup par des engagements sérieux (un enfant, une maison, un divorce en cours…), croyez-moi, abstenez-vous le plus possible d’être en lien. Soyez attentifs à votre environnement (ne vous laissez intimidés pour autant) n’oubliez jamais qu’ils seront plus fort que vous s’ils arrivent à entrer dans votre tête. Alors, gardez les clés cachées, protégez-vous systématiquement d’un tiers et restez le plus loin possible.

Aujourd’hui, face au pervers narcissique, tu te sens peut-être brisé.e, anéanti.e, déshumanisé.e et tu ne peux pas savoir comme je te comprends.

Mais je te promets que cela va passer, si tu restes L O I N.

  • Tu ne peux pas sauver tout le monde.
  • Tu ne peux pas aider tout le monde.
  • Tu ne peux pas lui faire comprendre.
  • Tu ne peux pas attendre qu’il change.

IL EST MALADE, au vrai sens du terme. Tu représentes une menace pour son intériorité et c’est soit sa vie soit la tienne, alors pour lui, le choix sera très vite instinctif.

  • Ce n’est pas contre toi. 
  • Tu n’y es pour rien. 
  • Tu ne mérites pas ça.

TU N’ES PAS FOLLE.

Tu as le droit au bonheur, A l’amour et au respect. Le travail va être long et profond mais je peux t’assurer que tu finiras par te relever, par absorber le choc et te servir de cela pour réveiller la guerrière ou le guerrier qui sommeille en toi.

FAIS-TOI AIDER, ne reste pas seul.e et fais-toi accompagné.e des bons professionnels pour panser tes plaies et te reconstruire, après avoir été autant déraciné(e) dans ta propre habilité à vivre.

Tu es extraordinaire et tu ne mérites rien d’ordinaire, pour autant, ne te laisse pas manger par des Humains qui au-delà d’eux-mêmes, n’hésiteront pas à te couler.

 

Pervers narcissique, à l'aube de mes 27 ans, tu ne m'auras plus. 

Tu ne me fais plus peur

Car sous tes cascades de manipulations sournoises, moi, je te vois

Maureen Mellet

Coach en relation & hypersensibilité - Love coach - Thérapeute

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly