Revenir au site

La lithothérapie #1

Petite introduction à cette merveille

· Spiritualité - Energétique

Qu'est ce que la Lithothérapie ?

Assez régulièrement dans le cadre de mon travail, des gens se présentent à moi en m'assurant qu'ils ne croient pas en les vertus thérapeutiques des pierres. Ce n'est, d'après eux, "qu'esthétique".

Mais figurez vous que même l'esthétisme ne trompe pas ! Et ce n'est pas notre très cher Reynald Boschiero qui dirait le contraire. Car ce fameux côté esthétique (le choix des pierres par la couleur) n'est clairement pas anodin.

Que signifie "lithothérapie" ?

Le terme « lithothérapie » provient du grec : « litho » qui signifie « pierre » et « thérapie » qui signifie «prendre soin, soigner, traiter ». Il s'agit donc de pratique de la médecine des pierres naturelles.

Soyez conscient que l’utilisation des pierres remonte bien avant l’époque de la Grèce Antique. Les hommes préhistoriques les utilisaient déjà pour fabriquer des outils de tout genre, les Mayas, les Incas et les Aztèques prouvaient leur sagesse et leur éveil cosmique grâce aux pierres précieuses utilisées en bijoux de grande valeur. L’Egypte s’est elle aussi intéressée de plus près aux bienfaits des minéraux jusqu’à en découvrir les élixirs et les poudres minéralogiques.

Cependant, Edgar Cayce (métaphysicien et médium) est quelque peu sorti du lot, en portant une attention spécifique sur les vertus curatives des pierres et en les faisant connaître au grand public.

Avant de me lancer sur le vaste et étendu sujet des pierres, je souhaiterais mettre à jour quelques notions de base, indispensables pour une bonne compréhension de ce qu'est réellement la lithothérapie. J'en profite pour rappeler ici qu'il ne s'agit que de mes idées, construites au travers de formations, lectures et expérimentations qui me sont propres et je ne cherche nullement à établir une vérité en soi.

Pour comprendre l'énergie subtile des pierres, il est nécessaire d'intégrer avant tout le moyen par lequel ces dernières vont agir sur nous.

En lithothérapie comme en énergétique, on part du principe que tout ce qui existe sur cette Terre n'est pas forcément visible par nos yeux.

Par exemple, on sait qu'il existe autour de nous des ondes électromagnétiques qui nous traversent en permanence sans que l'on ne puisse les distinguer. On sait aussi que deux amoureux sont capables de communiquer vitesse grand V avec de subtils échanges de particules invisibles à l'oeil nu communément appelées les phéromones. Et quant est-il de nos nouvelles technologies ? On parvient bien à communiquer par téléphone à l'autre bout de la planète, non ?

La physique quantique théorise depuis des années sur l'idée que la matière serait constituée de vibrations, ces dernières seraient en fait des émanations de la matière possédant chacune différentes teintes et intensités. Pour faire plus simple, c'est ce que l'on nomme : l'énergie.

L'énergie peut être ressentie de plusieurs façons pour qui s'y intéresse : sensation de froid, de chaud, picotement, fourmillement, lourdeur, légèreté, oppression ou au contraire sensation de bien-être.

Expérimentez par vous-mêmes !

Je m'en remets à votre capacité d'expérimentation :

Asseyez vous en tailleur, prenez une grande respiration et frottez vos deux mains l'une contre l'autre pendant une bonne minute. Et puis, simplement, arrêtez vous et observez les sensations dans le creux de vos mains.

Ce que vous percevez , ressentez, éprouvez : ça, c'est de l'énergie.

Qu'est-ce que l'énergie des pierres ?

Par définition, l'énergie est une vibration, un rayonnement qui émane de toute matière quelle que soit sa forme.

Nos différents corps subtiles

Si on s'intéresse à notre corps :

En physique quantique, tout comme dans les traditions indiennes, chinoises ou bouddhistes, il existe plusieurs corps énergétiques invisibles et impalpables (classés du plus proche du corps physique au plus loin).

  • le corps physique : corps visible
  • le corps éthérique : premier corps constitué de matière subtile. Il assure les échanges énergétiques entre les différents corps subtils, il est constitué des méridiens et des chakras et assure l'activité des fonctions vitales. Toujours connecté aux forces telluriques et cosmiques.
  • le corps émotionnel : constitué de nos émotions, peines, peurs, désirs. C'est avec lui que nous voyageons en méditation, en visualisation, dans nos rêves ou encore dans les voyages chamaniques.
  • le corps mental : forme notre personnalité et siège de nos pensées. En permanence relié à nos perceptions sensorielles et extrasensorielles. Deux parties sont actives en lui : le corps mental inf (égo, personnalité) et le CMS (intuition, idée, créativité).
  • le corps causal : siège de la conscience supérieur, contient la mémoire holographique (mémoires et vies antérieurs), annales akashiques (mémoire universelle) et le karma de notre vie actuelle.
  • le corps bouddhique : siège de la conscience cosmique (atteint lorsque nous avons achevé le cycle des réincarnations).
  • le corps divin : connexion direct avec l'Univers, sans limite véritable. 

D'où provient l'énergie des cristaux ?

Elle provient des pierres elles-mêmes, de leur formation et leur réalisation physique. Les minéraux sont créés par la nature, cette force de vie qui les a fait pousser de telle ou telle façon avec des compositions chimiques bien spécifiques et des systèmes cristallins bien différents. Le règne minéral est le plus stable de tous les règnes d'être vivant, peu changeant dans le temps. Il faut en effet plusieurs milliers d'années pour qu'une pierre pousse dans la roche. De fait, leur énergie est à l'image de leur développement, stable et durable. De plus, les pierres poussent grâce aux forces telluriques et sont, de fait, imprégnées de ces dernières, évidemment profitables pour l'homme lorsqu'elles sont bien utilisées.

Comment l'énergie des pierres interagit-elle avec celle de l'homme ?

Les pierres semblent agir principalement sur le corps éthérique ainsi que le corps astral et émotionnel. En effet, de part leur composition chimique, leur chromatique ou leur système cristallin, les minéraux peuvent nous envoyer de subtiles informations, révélant parfois des déséquilibres énergétiques, créant un chant harmonieux ou sécurisant autour de nous, nettoyant nos blessures émotionnelles ou stimulant notre corps physique.

En fait, nous accompagnant dans notre vie quotidienne et ses périples.

**Une autre forme d'énergie est très présente dans le travail des pierres (qu'il n'en déplaise à certains) : l'égrégorisme.

=> l'énergie des croyances des hommes, comme en parle très justement Julia Boschiero. Il s'agit d'idées ou de croyances communes capables de créer un flux énergétique universelle autour d'une pierre (ex: l'ambre pour les douleurs dentaires ou l'améthyste pour les allergies). Cette énergie peut être efficace mais attention, restez vigilant à ne pas tomber dans une pratique ésotérique pure.**

Dans mon approche de la lithothérapie, seule l'énergie de matière de la pierre (chromatique, système cristallin ou composition chimique) justifie sa présence dans un soin professionnel.

Critère de choix d'utilisation d'une pierre :

  • La chromatique

Il s'agit ici de la couleur de la pierre. Utilisée sur le plan psychique, émotionnel ou spirituel.

  • Le système cristallin

Seules 7 formes géométriques existent en minéralogie. Il s'agit d'une phénomène de cristallisation des pierres (organisation géométrique de la matière minérale) qui définira la manière dont l'énergie de la pierre sera diffusée.

  • La composition chimique

L'intérêt ici est de porter notre intention sur les oligo-éléments présents dans les minéraux choisis afin de profiter pleinement de leur rayonnement énergétique.

Mon avis sur le sujet

Vous voyez, la Lithothérapie sérieuse n'a rien d'ésotérique ou d'occulte, bien au contraire. C'est une thérapie dite "alternative" qui ne se substitue en rien à la médecine allopathique mais qui ne s'apparente pas non plus à un simple choix de bijou pour faire joli.

C'est d'ailleurs l'une des premières choses que je dis lorsque je conseille les gens autour de moi.

L'utilisation des pierres est accessible à tout un chacun à partir du moment où l'on souhaite réellement s'y intéresser et y mettre du sens.

Concernant le domaine professionnel, je le répète, on ne s'invente pas lithothérapeute. Cette pratique requière de fermes connaissances théoriques (sur la minéralogie, l'anatomie, la biologie, la psycho-pathologie, la psychologie et la philosophie spirituelle) ainsi que beaucoup d'heures d'expérimentation personnelles ou collectives.

Références :

*Julia BOSCHIERO, "Les Pierres au quotidien", 2012. Editions Alliance magique (265 pg).

*Reynald Georges BOSCHIERO, "Dictionnaire de la lithothérapie", 2016. Editions Ambre (445 pg).

Maureen Mellet

Coach en relation & hypersensibilité - Love coach - Thérapeute

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly